Le chrome : définition et caractéristiques

 

Il est obtenu à partir d’un minerais FeCr2O3, sous le nom de Fer Chromé ou Chromite de Fer. C’est un métal très brillant et avec des caractéristiques mécaniques et chimiques très intéressantes, pour les efforts de friction et la tenue à la corrosion.

Le revêtement de surface par Chromage Electrolytique

 

Cette technique de dépôt, permet d’obtenir un métal pratiquement pur, cela consiste, à partir de solutions électrolytiques de Chrome VI, CrVI, et maintenant aussi de Chrome III, CrIII, d’effectuer une dépôt en suivant les lignes de courants entre l’anode ( en plomb ou en Titane ) vers la Cathode, qui est donc la pièce qui recevra le revêtement de surface par le dépôt d’une couche de métal de chrome très pur.

Le courant circulera dans une solution électrolytique de trioxyde de chrome (anhydride chromique) mais aussi appelé bain d’acide chromique.

Les pièces à traiter (Cathodes) peuvent être métalliques, Acier, Inox, aluminium mais aussi plastiques.

Notre société RCD est spécialisée dans les dépôts de chrome dur sur les aciers et inox spéciaux, pour les secteurs de d’aéronautiques, de l’armements et de la mécanique.

Les différents dépôts de Chromage Dur effectués pour notre société RCD

Notre société RCD, réalise les dépôts de chrome dur fin, de quelques microns, qui ne nécessitent pas d’intervention mécanique autre qu’un possible polissage.

Ces dépôts fins servent à protéger les pièces à revêtir (Cathodes)  contre les agressions corrosives, et assurent un bon glissement.

Les revêtements de chrome dur épais, réalisés par notre société RCD, nécessitent une opération mécanique de type rectification, polissage, rodage. 

Ces dépôts durs épais sont utilisés sur des pièces demandant une meilleure précision géométrique et un très bon glissement, des efforts de friction et un aspect de surface très brillant, nommé poli-miroir. Tâches que nous réalisons dans notre société POLIMIROIR SAS.

chrome pmg

Les Obligations sanitaires de l’utilisation du Chrome hexavalent

Le règlement REACH (n° 348/2013 du 17 avril 2013) prévoit que l’utilisation du trioxyde de chrome (chrome hexavalent) sera interdite en Europe à partir de septembre 2017, sauf si une autorisation spécifique a été accordée par les autorités européennes. Le trioxyde de chrome peut être autorisé pour des utilisations bien définies, sur une durée limitée (12 ans au maximum) et seulement s’il n’existe aucune alternative.

Septembre 2017 est donc la date d’expiration (« sunset date ») après laquelle la mise sur le marché et l’utilisation du trioxyde de chrome seront interdites sauf si une autorisation est octroyée

Quel est le but de l’autorisation ?

Le but de l’autorisation est de garantir que les risques résultant de la substance sont valablement maîtrisés et que cette substance sera progressivement remplacée par d’autres substances ou technologies appropriées, lorsque celles-ci sont économiquement et techniquement viables (article 55 du règlement).

Qui peut demander l’autorisation ?

Les fabricants, importateurs, représentants exclusifs ou utilisateurs en aval peuvent demander une autorisation de mise sur le marché ou d’utilisation d’une substance. Les demandes d’autorisation peuvent être des demandes groupées entre plusieurs acteurs, qui se réunissent en consortium.

Concrètement, que cela signifie après septembre 2017 ?

Un utilisateur en aval (donc un traiteur de surfaces) pourra utiliser le trioxyde de chrome sans avoir à déposer lui-même une demande d’autorisation, si et seulement si :
– il s’approvisionne auprès d’un fournisseur qui a lui-même obtenu une autorisation à cette date ;
– son utilisation respecte les conditions de l’autorisation octroyée à son fournisseur.

En résumé ?

En résumé, un utilisateur en aval ne doit déposer une demande d’autorisation que si son usage ou ses conditions d’utilisation du trioxyde de chrome ne sont pas couverts par une autorisation obtenue par son ou ses fournisseurs.  (Notes de l’UITS)

Les procédures misent en place chez RCD afin de répondre aux obligations REACH

 

Notre société RCD a réalisé ces dernières années de lourds investissements en matériel mais aussi en formation du personnel afin de répondre aux exigences sanitaires.

De plus notre société RCD est membre de l’UITS ( Union des Industries des Traitements de Surface), du GIFAS ( Groupe des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales), nous avons rejoint les consortiums en charge de demander une prolongation des autorisations, tels que ADCR and Chromates Reauthorisation, pour les industries aéronautiques, et le CTACSUB 2 pour les industries utilisant le chrome par électrolyse.

Nous sommes soumis aux contrôles obligatoires des DREALS, CRAMIF, Médecine du travail et des différents services d’inspection.

Une solution de substitution : Le revêtement GREEN CHROME réalisé chez RCD à base de Chrome 3

Le challenge relevé par notre société RCD, est de substituer l’électrolyte utilisé actuellement de chrome, dit Chrome Hexavalent par une nouvelle chimie qui ne présente aucune restriction REACH et est bien plus inoffensive à l’utilisation.

Ce projet est nommé GREEN CHROME, et a été retenue dans le cadre du Plan de Relance Aéronautique.

L’objectif est d’obtenir un dépôt de GREEN CHROME sur la pièce à revêtir, la Cathode, avec des caractéristiques proches de celles obtenues avec un bain d’Acide Chromique classique.

green chrome

Refaire des qualifications dans le domaine de l’aéronautique demande des mois voire des années de tests, et RCD est très spécialisé dans les pièces constituant les AIRBUS A320.

Ce nouveau revêtement GREEN CHROME réalisée par notre société RCD, permettra d’offrir une substitution au plus proche des traitements réalisés à ce jour par les mêmes équipes et un matériel très proche. Cela permettra de limiter la perte de connaissance des équipes travaillant depuis de nombreuses années dans les procédés d’électrolyses.

Les revêtements par projection HVOF, PLASMA et COLD SPRAY proposés par OUEST COATING

 

Depuis plus de 30 ans notre groupe PMG Steel Industries, a investi dans des solutions alternatives telles que, les revêtements par procédés de projection de particules,  HVOF, PLASMA, COLD SPRAY etc.. nos sociétés OUEST COATING, PMG MAINTENANCE et WUJIANG POLIMIROIR sont équipés de ces matériels afin de substituer le dépôt de chrome par des dépôts de Carbure de Chrome, Carbure de Tungstène, Zirconium, Alumine, Céramiques, oxyde de chrome etc…

 

Nos sociétés sont adhérentes à l’A3TS l’Association de traitement thermique et de traitement de surface, qui rassemble de nombreux acteurs dans la recherche de procédés de substitution du chrome VI.

Pour toutes questions ou demandes, contactez-nous !